C’est à l’échelle du quartier que la qualité de vie peut être le plus concrètement soutenue et améliorée : par des aménagements urbains de qualité bien sûr, mais aussi par des mesures plus transversales qui garantissent l’accès à des loisirs et les échanges entre voisins. Plus un quartier proposera une offre d’activités et des possibilités de rencontre variées, plus la qualité de vie de ses habitant·e·s sera élevée.

Durant cette législature, les Vert·e·s s’engagent à agir pour :

  • Augmenter les horaires d’ouverture des infrastructures publiques, comme les piscines ou les bibliothèques de quartier, et en développer l’offre.
  • Développer les accès aux zones de loisirs (Ouchy, Sauvabelin, Chalet-à-Gobet, etc.).
  • Soutenir concrètement les systèmes d’échanges entre voisin·e·s.
  • Garantir une offre culturelle sur l’ensemble du territoire lausannois, en proposant des formes participatives et collaboratives de médiation et de valorisation.
  • Installer de nouveaux points d’accès au lac pour la nage et la détente.
  • Pérenniser la fermeture des quais d’Ouchy à la circulation motorisée pour en faire une zone de sport, de promenade, de baignade et de contemplation.
  • Planifier et aménager la ville pour qu’elle favorise l’activité physique et les rencontres : signalétique urbaine qui indique les temps de parcours à pied, installations sportives et de jeux pour les adultes dans les parcs, cartographie des espaces sportifs et de partage, etc.
  • Donner accès aux habitant·e·s des quartiers aux infrastructures scolaires (préaux, espaces de sports, salle de réunion, cantine, etc.) le soir et le week-end afin qu’ils deviennent de véritables centres de vie de quartier.
  • Créer des Pistes Vita, d’entraînement et des parcours fléchés dans les quartiers.