La pandémie actuelle a montré que les personnes présentant déjà des fragilités dans leur santé sont plus propices à développer des formes graves de la maladie. Les Verts·e·s veulent favoriser les mesures qui permettent de garder les gens en santé. L’environnement et la santé sont intimement liés : la santé physique et psychique doit être favorisée transversalement, au plus proche des gens, car les choix qui favorisent ou non la santé sont liés au milieu dans lequel nous vivons. Tout comme le corps, l’esprit a besoin d’être considéré dans les questions de santé. Le manque de sommeil est l’une des premières causes de mauvaise santé dans les sociétés occidentales. Cela influence directement la santé mentale, les problèmes de surpoids, la prise de médicaments, les accidents. Les premières causes de cette privation de sommeil sont la lumière et le bruit.

Durant cette législature, les Vert·e·s s’engagent à agir pour :

  • Obtenir 3 étoiles avec le label « Commune en santé » de Promotion Santé Suisse.
  • Multiplier les événements de la Ville incitant à l’activité physique.
  • Populariser les initiatives de type Urban training ou les activités comme le Parkour, communautaire, sans esprit de compétition.
  • Participer au programme Thrives, le réseau international de villes qui s’engagent en faveur de la santé mentale de leurs habitant·e·s.
  • Mettre en place un réseau de bénévoles en santé publique, formé·e·s à reconnaître les signes de détresse psychique et émotionnelle et à soutenir les personnes qui les présentent.
  • Lancer une campagne de sensibilisation aux conséquences de l’exposition aux écrans lumineux.
  • Lutter contre le bruit de la circulation par des zones de réduction ou d’interdiction de trafic et par des radars de bruit permettant de décourager massivement les comportements motorisés bruyants.
  • Mesurer la pénétration de l’éclairage public dans les habitations et adapter le Plan lumière en conséquence.
  • Proposer des séances de préparation au sommeil, sur le même modèle que les Urban training offerts par la Ville en été.
  • Offrir des consultations sommeil et santé mentale à la population.