Question orale

Le tronçon routier menant du carrefour entre les rues César-Roux et Caroline en direction de la place de l’Ours est un point identifié comme problématique pour la mobilité à vélo.

Ce tronçon est très fréquenté par les cyclistes, qui empruntent ensuite soit l’avenue de Béthusy soit la rue du Bugnon, surtout aux heures de pointe du matin pour se rendre sur la cité hospitalière.

Bien que l’aménagement de pistes cyclables sur les rues en amont et en aval de ce segment est à saluer, le tronçon en question pose de sérieux problème de sécurité puisque la piste cyclable y « disparaît » purement et simplement (cf illustration ci-dessus, cercle rouge). Cela provoque un conflit entre les cyclistes roulant à la montée à une vitesse relativement lente, et les automobilistes, camions et bus des TL qui roulent souvent à vive allure.

Plus précisément, les cyclistes démarrant depuis le feux rouge de César-Roux (flèche rouge de gauche) et se dirigeant vers la rue du Bugnon, doivent changer de voie (au niveau de la flèche rouge de droite) ce qui créé à nouveau un conflit avec les véhicules motorisés et entrave la fluidité du trafic et surtout est source de danger de collision.

Afin d’assurer une sécurité minimale des cyclistes empruntant ce tronçon et garantir la fluidité du trafic, et dans l’optique d’augmenter l’attractivité de la mobilité à vélo en particulier vers un des plus gros employeurs de la ville et du canton, et ainsi de favoriser un report modal rapide dans le contexte des enjeux climatiques actuels, un aménagement adapté est nécessaire dans un bref délai.

Dès lors, la municipalité peut-elle clarifier depuis quand ce carrefour est identifié comme un point problématique de la mobilité à vélo, ce qui justifie l’absence de réaménagement à ce jour, même provisoire,  et quelles mesures de réaménagement sont prévues et dans quel délai ?

 

Résumé de la réponse Mme Florence Germond

Ce point problématique est connu depuis plusieurs années. Le réaménagement de ce carrefour est très complexe car, bien que court, il implique une réorganisation des tronçons en amont et en aval et comprend le passage des transports publics qui est prioritaire. Une étude sur le carrefour devrait être faite en 2023 et un réaménagement début 2024.

Olivier Thorens

Conseiller communal