Question au Conseil communal de Savigny, le 22 juin 2020

Qu’en est-il du projet réaménagement au cœur du village ? pour la commission d’urbanisme ?

Madame la Présidente, Madame la Syndique, Messieurs les Municipaux, Mesdames et Messieurs les conseillères et conseillers,

Maintenant que les choses prennent forme pour le Village-Centre, à savoir la Coop et ses logements notamment, et que les services de voirie et d’eau vont pouvoir établir leurs quartiers aux Gavardes, il reste un fort beau chantier pour la Commune, celui de cœur du village, en particulier le site du rural. Il faut rappeler que le rural est sur le territoire communal, au cœur du village et qu’il y a une possibilité unique de pouvoir en faire un lieu répondant aux besoins de la population puisque sur un territoire communal. Une rareté !

Intégrer les aînés, assurer une mobilité agréable à pied, en sécurité et fluide selon le concept de la promenade que vous nous avez présenté en 2019 sont autant d’éléments de référence qui feront les décisions de demain.

Alors que la possibilité d’un parking sur l’actuel terrain de foot et de constituer un nouveau terrain qui – je parle pour moi – ne sera pas en synthétique j’espère en raison des problèmes avérés de composants toxiques ou cancérogènes aspirés par les joueurs et de chaleur que pose le synthétique – il y a des alternatives comme le coco et le liège – ma question porte sur la manière de procéder maintenant.

Ira-t-on vers un EMS au cœur du village ? Sera-t-il plutôt utile d’accompagner nos aînés dans les immeubles du village actuels et de compléter par une offre de services permettant des échanges, des services qui permettent à un nombre plus grand d’ainés de rester au village et à leur domicile ? une offre mixte entre un EMS et des services ? une intégration d’autres services favorisant les relations entre les générations. Y a-t- des attentes des séniors pour des lieux de rencontre ? Il y aurait lieu de consulter non seulement les élus comme cela a été fait en 2015 ou les experts fait en 2019, mais aussi les habitants.

Mon expérience dans mon immeuble à Savigny et dans le quartier me montre que la possibilité de pouvoir de se rencontrer chaque jour, de pouvoir faire quelques pas pour ses achats, sont fondamentaux. On l’a vu durant la période de confinement que pour ces personnes la mobilité se détériorait tellement vite.

Des expériences, il y en a dans tous les coins du canton. Appelées quartiers solidaires par Pro Senectute.

Toutes ces questions se posent et je ne verrais que difficilement que le Conseil ait à se prononcer sur un projet fermé d’un EMS fix fertig – je caricature peut-être -sans avoir pu envisager d’autres solutions renforçant encore l’intégration des aînés dans la commune.

Ma proposition est de pouvoir donner un peu de la belle énergie à la Municipalité par une commission d’accompagnement ad-hoc qui pourraient conduire des ateliers comme on l’a fait pour la fusion des protections civiles récemment avec succès. Cette commission pourrait être la commission d’urbanisme qui serait à réactiver.

Merci de votre première réaction et je reste à disposition comme je pense nombre d’élus ici pour faire un bout de chemin ensemble pour cette opportunité unique de forger le centre de notre commune.

Josée Martin