Depuis une semaine de nombreux correspondants sont intervenus sur mon blog (http://christianvansinger.blog.24heures.ch/) pour relever, les uns la responsabilité du Hamas, les autres celle de l’Etat d’Israël, dans les événements de Gaza.
Le plus souvent un dialogue de sourds, alors même qu’en Suisse nous n’endurons pas les souffrances des personnes directement concernées.
Je ne peux qu’inviter tout le monde à s’inspirer de l’appel du mouvement pour une paix juste et durable au Proche-Orient « Le Manifeste » (www.manifeste.ch/francais2.htm) et à participer au rassemblement organisé lundi 19 janvier 2009 de 18h à 20h sur la Plaine de Plainpalais, à Genève pour demander la fin de la violence et de la guerre.
image0011.jpg
«Le Manifeste»
Mouvement pour une paix juste et
durable au Proche-Orient
qui réunit Juifs, Arabes et autres citoyens
en faveur du dialogue
entre Israéliens et Palestiniens

invite à
un rassemblement de lumières pour la paix
en silence, avec bougies, flambeaux et autour d’un feu
sans drapeaux ni slogans
le lundi 19 janvier 2009 de 18h à 20h
sur la Plaine de Plainpalais, à Genève
pour demander la fin de la violence et de la guerre

Parce que :

  • Nous sommes tristes, inquiets et révoltés devant le nombre de victimes causé par la guerre.
  • Nous croyons que le conflit ne peut pas se résoudre par la violence.
  • Nous voulons dire non à la violence des armes, d’où qu’elle vienne, et nous voulons que cesse le cycle des représailles.
  • Nous demandons que le droit international soit respecté et que l’accès à toutes les victimes soit garanti.
  • Nous appelons à la reprise urgente du dialogue et à la négociation sur un pied d’égalité entre toutes les parties concernées.
  • Nous insistons pour que l’occupation des territoires palestiniens prenne fin.
  • Nous voulons la création immédiate de deux Etats côte-à-côte qui garantisse à chacun et à chacune un quotidien paisible, ainsi que le droit à la sécurité et à des frontières définies et protégées.
  • Nous n’avons pas les moyens de mettre fin aux hostilités ou d’imposer la paix, mais nous pouvons refuser de nous laisser diviser par une logique de guerre inacceptable ici ou là-bas.
  • Nous tenons à faire savoir que des Juifs et des Arabes continuent de se parler malgré la violence et à démontrer qu’il est possible de maintenir un espace de dialogue justement à cause de nos divergences, l’essence même du dialogue étant de connecter des points de vue différents ou opposés.
  • Nous sommes convaincus qu’il ne saurait y avoir de Paix sans Justice.

Venez nombreux nous rejoindre ! Apportez avec vous une bougie !
Nous avons besoin du soutien de tous ceux et celles qui sont décidés à ne pas céder à la spirale de la violence
Résistons ensemble à la peur de l’autre et à la haine.